Recherchez sur le site






L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Brèves

Agenda mode d'emploi

Cliquer sur le mois pour obtenir les événements du mois.
Cliquer sur le jour pour obtenir les événements du jour.

Compte rendu du Conseil municipal du 13 novembre


Informations municipales

Chenilles processionnaires … la suite



Comme vous l’avez probablement remarqué, l’invasion de chenilles processionnaires (chenilles du pin) est omniprésente sur la commune. Un premier article avait été publié indiquant comment réagir.

Qu’il s’agisse de la Commune ou des particuliers, beaucoup reste à faire avec, en particulier la pose d’éco-pièges. Nombreux sont les particuliers qui ont ignoré le danger ainsi que les « mises en demeure » de la commune, jusqu’ici restés sans effet mais qui, vu l’ampleur du phénomène et les risques encourus, devraient prochainement être suivis d’effet en particulier à proximité de l’école et du camping.

Quant à ceux qui ont posé des éco-pièges, reste à savoir comment se débarrasser des sacs pleins de chenilles et comment remplacer ces derniers. A notre connaissance aucun remplacement de sacs n’est proposé, ils sont vendus avec les pièges.
Pour leur destruction, deux procédés sont préconisés :
- La surgélation des sacs à -25° mais tout le monde ne dispose pas de surgélateur … avec les capacités disponibles
- L’incinération des sacs, mais un sac de terre même bourré de chenilles ne brûlera pas tout seul, il faudra un beau brasier autour sachant que le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit sans parler du brûlage des cocons (échenillage) qui doivent être brûlés avec leur branche..
Ayant interrogé la Communauté d’Agglomération sur le sujet, la réponse est la suivante :
Pour des raisons de sécurité nous ne souhaitons pas que les chenilles soient déposées dans les bennes de déchèterie. Les déchets sont compactés et des poils pourraient se retrouver à proximité de nos agents ou des usagers.
La procédure de destruction qui semble être recommandée est une incinération des nids et des chenilles. Cela vous obligera certainement à la prise d’un arrêté sur la commune.

Est-ce qu’un arrêté municipal peut contrevenir à un arrêté préfectoral ? Pas sûr ! En d’autres termes, « débrouillez-vous ! »



En tout état de cause, malgré la volonté de lutter contre ce nouveau fléau, il semble qu’aucune politique d’ensemble, bout à bout, n’ait aujourd’hui vu le jour malgré les actions de communication salutaires de la FDGDON de la Manche

Chenilles processionnaires … la suite


Certains préfèrent abattre leurs pins pour ne plus subir l’invasion chaque année, dommage pour nos paysages mais en l’absence de pins on peut imaginer que les chenilles processionnaires trouveront d’autres essences dont elles pourront se nourrir … il en existe aussi dans les chênes... Avec le réchauffement climatique on ne devrait pas tarder à les voir apparaître.
Les solutions (bien entendu écologiques) restent encore à trouver.

Lu 58 fois

Saint Jean le Thomas, "village d'art, mer et nature" étape idéale pour les randonnées en Baie du Mont Saint Michel dont le GR223, à proximité de sites remarquables et de multiples activités.
C'est un lieu de séjour agréable disposant d'un large choix d'hébergements, de restauration et de services.