Histoire

1 300 ans du Mont saint Michel

Comme celle de la naissance du Mont-Saint-Michel, l’histoire de Saint-Jean-le-Thomas, commence avec la mer et quelle mer ! Ne manquez pas les 1 300 ans du Mont saint Michel ...



Pour agrandir les photos, un clic gauche sur la photo; idem pour la réduire.

Traversée de la Baie
Traversée de la Baie
Saint-Jean-le-Thomas et les 1300 ans du Mont-Saint-Michel

Oyez, bonnes gens :

Comme celle de la naissance du Mont-Saint-Michel, l’histoire de Saint-Jean-le-Thomas, commence avec la mer et quelle mer !

« Ici, la mer s’en va deux fois par jour, mais elle revient deux fois par jour,
vient lécher le pied du Mont et baigner Saint Jean du bout de la mer.
A marée haute, elle fait le bonheur des âmes du pays, des pêcheurs de sole et de saumon.
Quand elle est basse, la mer laisse la place à ceux qui vivent sur son rivage et jouent avec la tangue, le sable, l’eau et les coquillages. Toujours à marée basse, les pèlerins trouveront leur chemin vers Saint Michel au péril de la mer.

Les rivières autour du Mont
Les rivières autour du Mont
Trois grandes rivières

Trois grandes rivières se jettent dans la Baie : la Sélune, la Sée et le Couesnon. D’autres cours d’eau viennent aussi à la rencontre de la mer : le Lerre et les petits cours d’eau de Saint-Jean : le Passous et la Claire Douve.

Trois monts

Trois monts émergent de la baie, trois jumeaux : le Mont Tombe à 9 km du village qui deviendra le Mont Saint Michel, le petit mont Tombe ( Tombelaine), à 6 km, et le Mont Dol à 20 km de Saint-Jean-le-Thomas. Photo d’ULM


Mont vu du ciel (photos ulm, crédits Didier Hulin)
Mont vu du ciel (photos ulm, crédits Didier Hulin)
Avant 708

Avant 708, de vieux habitants de la baie ont aimé l’endroit

Les Celtes ont laissé les traces de leurs temples au Mont Dol. photo

Au Néolithique, les hommes ont monté les pêcheries de l’âge de bronze, découvertes par la mer récemment. Photo de la hache

A l’époque gallo romaine, un homme a caché son trésor dans la falaise : suite à une grosse tempête de 1912, un éboulement de la falaise découvre un puits et 500 pièces de monnaie gallo-romaine : de quoi faire rêver les chercheurs de trésors.


Un premier nom

Depuis longtemps, la paroisse a un premier nom : Saint-Jean-du Bout de la Mer.
En ces temps reculés, l’estuaire des rivières pénétrait jusqu’au pied de la falaise de Saint-Jean : la trace en est gardée par le cours d’eau de la Claire Douve


St Michel, fleche du mont saint michel rajouté au XIX ème !
St Michel, fleche du mont saint michel rajouté au XIX ème !
708

En 708, le Mont Tombe devient le Mont Saint Michel

Au cours de trois songes (toujours le chiffre trois !), l’évêque d’Avranches, Aubert reçoit la visite de l’un des trois archanges : Ce pouvait être Gabriel ou Raphaël. Ce fut Saint Michel, qui ordonne de construire un édifice en son honneur sur le Mont Tombe.


Saint Michel et  Saint Aubert
Saint Michel et Saint Aubert
Je vais vous conter la visite de Saint Michel à Aubert Photos du crâne troué, plusieurs images de Saint-Michel

Trois nuits durant, l’archange Michel fait entendre son message à Aubert : construis un oratoire en mon honneur sur le Mont Tombe, au péril de la mer !
La tête d’Aubert est aussi dure que son intelligence et que son cœur. Deux fois, Il fait la sourde oreille. La troisième visite de l’archange est rude et décisive : le doigt de Saint Michel accompagne son ordre de construire un édifice en son honneur sur le Mont Tombe. Commence alors un petit oratoire, édification de ce qui deviendra plus tard la pyramide de la mer. Depuis ce temps,, le nom a changé : le Mont Tombe devient le Mont Saint Michel.

D’autres histoires nous parviennent avec le flot. Aimerez-vous le récit de la première construction ?:

Le jour de la pose de la première pierre de l’oratoire à Saint Michel, Aubert demande aux 11 fils du paysan, Bain, de déranger un bloc de granit qui gênent le maçon.
Les grands gaillards unissent leurs efforts. Rien n’y fait ! La masse de granit ne bouge pas d’un pouce. Aubert dit à Bain : « Tu as un autre fils, où est le 12 ème ?
Le petit dernier est encore au berceau.
Va le chercher.
Aubert fait toucher le rocher par le bébé. Le bloc de pierre est alors ébranlé et roule jusqu’au pied du Mont. Depuis ce temps, les pèlerins à Saint Michel ont compris que les plus forts ne suffisent pas. Les tout petits et les derniers sont nécessaires à Dieu, à ses anges et aux humains. Photo de la chapelle St Aubert


Guillaume le conquérant représenté sur la tapisserie de Bayeux
Guillaume le conquérant représenté sur la tapisserie de Bayeux
917

En l’an de grâce 917, le village de Saint-Jean est donné, par les Ducs de Normandie, à l’abbaye du Mont Saint Michel, avec son église, ses vignes et ses prés. Le village portait alors le nom de Saint Jean au bout de la mer

1066 : conquêtes

En 1066 : Guillaume-le Conquérant s’empare de l’Angleterre, aventure tissée dans la tapisserie de la Reine Mathilde, conservée à Caen.
Raoul, le seigneur de Saint-Jean, normand batailleur, participe à la conquête.

1106, cent ans plus tard

En 1106, Thomas, fils de Raoul, établit sa demeure sur les hauteurs de la falaise de Saint-Jean.

1121 : passage

C’est en 1121 que s’est fait le passage
de Saint-Jean-du Bout de la mer à Saint-Jean-le-Thomas


Guerrier Viking
Guerrier Viking
Je vais vous raconter l’histoire du Seigneur Thomas, fils et petit-fils de normand:
Non seulement querelleur, mais possessif et violent, le seigneur du village, Thomas, ne parvient pas à se contenter de ses terres. Il est vrai que son terrain est limité par la mer, par les marais et par les falaises.IlI lorgne alors sur ses voisins, se querelle avec eux et pille allègrement leurs biens, leurs bois et leurs terres. Il se comporte ainsi en fils de Caïn représenté sur le mur de l’église.
Il se permet même de s’en prendre aux biens des moines de l’abbaye. Les moines s’en plaignent à leur Père abbé.
Avec naïveté, Thomas oublie que le père abbé du Mont Saint Michel, véritable suzerain du secteur, est plus puissant que lui.

Thomas devra s’incliner devant la prééminence politique et spirituelle du Maître du Mont Saint Michel.

Sommé de traverser les grèves pour demander pardon au Père abbé du Mont Saint Michel, Thomas hésite entre sa fierté, son arrogance et les conseils pacifiques de son épouse Olive, aussi douce et généreuse que son mari est querelleur.

Pour se donner du courage, Thomas demande à son fils Guillaume de l’accompagner. Celui-ci, indisposé, renâcle. Durant la traversée, Guillaume fait un malaise et meurt. Atteint dans sa chair, le Seigneur Thomas change du tout au tout. La légende raconte que celui qui était méchant est devenu bon.
D’après elle, la population locale a voulu souligner l’événement en changeant l’appellation de la paroisse et en accolant le nom de son maître au lieu de la mer : Saint-Jean-le-Thomas plutôt que Saint-Jean-du bout de la mer.

Autour de la baie, les poètes, les peintres et les moines de l’abbaye n’en finissent pas de multiplier les histoires et les images. La lance de l’archange, son épée, son bouclier, son casque, son diadème et la bête hideuse à ses pieds, sont reproduites dans toute la région. Photos de Saint Michel.

Dans son appellation, le village rend hommage à Thomas. Il n’empêche nullement la nostalgie d’autrefois inscrite sur la maison du Gai-Logis près de deux pleureuses: "Quand au bout de la mer Saint Jean se redira, lors notre pauvre coeur en ses pleurs cessera".

Louis Malle

A propos de Saint Aubert
On a célébré en 2008 et 2009 le 13ième centenaire de la fondation du culte à Saint Michel sur le Mont Tombe.
Le culte des anges remonte aux Sumériens 3000 avant J C (cf : L’histoire commence à Sumer de Cramer et les œuvres de Jean Botéro sur la Mésopotamie)
De nombreux textes de la Bible, écrite au 6ième siècle av JC, soit 2400ans après, viennent de Sumer








sanctuaire du mont Gargano
sanctuaire du mont Gargano
Quand le Christianisme s’est répandu en Europe, on a installé des sanctuaires à Saint Michel un peu partout, principalement sur les montagnes, pour remplacer les cultes païens.
Saint Michel a vaincu le démon (Apocalypse de Saint Jean) donc il était tout désigné pour être un signe de protection contre le diable.
On le représente en guerrier et comme il vole, les parachutistes en ont fait leur patron...
Il est aussi le peseur d’âmes et en cela le successeur du dieu Mithra ramené d’Iran en Europe par les soldats Romains. (cf: Monique Dosdat: L’enluminure romane au Mont St Michel)
Le premier sanctuaire, en Italie du Sud se trouve au Monte Gargano, mais là, Saint Michel est apparu dans une grotte.
« EL » était le dieu sumérien créateur du monde. Dans la Bible on retrouve ce nom dans les Eloïms et dans le Coran : Allah, le Dieu.
Les noms des anges
- Mikaël: qui est comme Dieu
- Gabriel: le héros de Dieu, (l’ange de l’Annonciation et celui qui a apporté le Coran au prophète Mohammed)
- Raphaël: Dieu qui guérit
Ces trois noms on gardé la terminaison EL

Compléments transmis par un internaute italien15060 BORGHETTO DI BORBERA AL ITALIE

"Je suis abonné à votre lettre SAINT JEAN LE THOMAS et je voudrais vous inviter à compléter l'information que vous donnez sur les monts dédiés à Saint Michel. Ils sont trois et non deux comme vous dites.
Vous oubliez qu'en Italie au Piémont il y a le mont Saint Michel autrement dit la sacra di San Michele
http://www.sacradisanmichele.com/index.asp
Je vous prie donc de bien vouloir modifier votre information et que Saint Michel nous protège tous.
Bien amicalement"
Carlo Enrico Leale
I - 15060 BORGHETTO DI BORBERA AL ITALIE



Mais revenons à Saint Aubert : Saint Michel lui ordonne de lui bâtir un sanctuaire sur le Mont Tombe : Tombe veut dire à la fois Tumulus et tombeau….
Cela se passait donc il y a 1300 ans. L’histoire en a été écrite un siècle après dans une œuvre appelée la Revelatio. (Cartulaire du Mont Saint Michel)
Mais la légende selon laquelle l’archange lui aurait perforé le crâne pour le convaincre de lui obéir a été écrite au 11ième siècle par Guillaume de Saint Pair : à l’époque, un moine découvre un squelette dont le crâne porte un trou et la légende vient de là…
On s’est demandé si ce crâne appartient bien à Saint Aubert. Certains pensaient que c’était peut-être un crâne du néolithique. Une autre hypothèse : il s’agirait d’une tumeur qui aurait perforé l’os du crâne, en fait on n’en sait rien et la municipalité d’Avranches a refusé de le tester au carbone 14 ce qui aurait levé le doute mais peut-être détruit la légende.
Joseph PORTIER

Lu 19214 fois

Commentaires articles

1.Posté par thomas le 06/04/2009 10:04
je suis son d'écendant et je n'ai que 12 ans mais ses l'âge de la guerre mais parent mon nommer thomas en son honneur

2.Posté par CARLO ENRICO LEALE le 23/02/2010 11:34
Merci pour avoir accepté mon complément d'informations.
je suis heureux d'avoir pu faire votre connaissance.
je vous souhaite beaucoup de succès.
Carlenrico, le piémontais.

3.Posté par desprat emilie le 10/10/2018 14:52
Depuis, une étude a été faite par un scientifique au carbone 14, le crâne aurait été percé par une chignole mais on ne sait pas si ce crâne appartient à celui d'Aubert...

Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez faire un commentaire sur notre site, il sera publié directement. Par avance merci de respecter les règles de politesse et la net-étiquette. La direction éditoriale se réserve le droit de retirer tout commentaire ne respectant pas les règles évoquées précédemment.

Saint Jean le Thomas, "village d'art, mer et nature" étape idéale pour les randonnées en Baie du Mont Saint Michel dont le GR223, à proximité de sites remarquables et de multiples activités.
C'est un lieu de séjour agréable disposant d'un large choix d'hébergements, de restauration et de services.