Recherchez sur le site






L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Brèves

Annuaire d'entreprises de lutte contre la chenille processionnaire du pin

Annuaire publié à la demande de plusieurs saint-jeannais. Contacter les entreprises pour connaître les tarifs.
Annuaire

Compte rendu du Conseil Municipal du 11/12/2018

Tarifs 2019
Téléchargement

Agenda mode d'emploi

Cliquer sur le mois pour obtenir les événements du mois.
Cliquer sur le jour pour obtenir les événements du jour.

Aire des camping-cars

Gratuité jusqu'au 14 mars 2019.
Plus de détails...
A visiter

Jardin Albert Bergevin

Le jardin Bergevin, actuellement jardin public était autrefois la propriété de Monsieur Bergevin qui possédait la «Vieille Maison ».

La municipalité achète le jardin en 1979. A cette époque Monsieur Pestour était maire,Le terrain du parking de l’abri bus ayant été acheté précédemment à Monsieur Martin en 1976...



Erable du jardin saint-jeannais, avec Marie-Jeanne, son épouse.
Erable du jardin saint-jeannais, avec Marie-Jeanne, son épouse.

Albert Bergevin 1887-1974

Albert Bergevin, fils d’un antiquaire d’Avranches, découvre dans sa ville natale la lecture, l’écriture et la sculpture médiévale que collectionne son père, antiquaire de métier.
Avec son épouse née Seguin, Albert Bergevin habite, à Saint-Jean-le-Thomas, la Vieille Maison actuelle qu’il avait baptisée « La Carre Gaie » ainsi que son jardin, devenu « Jardin Bergevin ».


Erable du jardin saint-jeannais, avec Marie-Jeanne, son épouse.
Ne peut être reproduit sans l'accord de Patrick Bergevin.
Peint par l’artiste.
Arbre toujours visible dans le jardin public

Le Jardin peint par l'artiste
Le Jardin peint par l'artiste
...



Le Jardin Bergevin peint par l'artiste


Ne peut être reproduit sans l'accord de Patrick Bergevin.

Le Bief et les lavoirs

Le jardin et l'ancienne boulangerie
Le jardin et l'ancienne boulangerie
Le Bief entrait dans le Jardin Bergevin. Le petit pont actuel franchit le cours d’eau. Sortant des dessous de l’Hôtel Gautier, ce ruisseau se donnait à voir aux lavandières, sur la place. Une grosse pierre avait été placée sur le cours d’eau, pour le passage des piétons à pieds secs.

Il engendrait d’autres usages : Le Père Lecellier venait y faire boire son cheval.
Lorsque le cochon était tué à la ferme, les enfants du village étaient sollicités pour laver les boyaux précieux à la charcuterie.

Le local de l’ancienne boulangerie abritait un four à pain.


Louis Malle

La place du village et le bief à découvert
La place du village et le bief à découvert

Lu 7292 fois
A visiter

Saint Jean le Thomas, "village d'art, mer et nature" étape idéale pour les randonnées en Baie du Mont Saint Michel dont le GR223, à proximité de sites remarquables et de multiples activités.
C'est un lieu de séjour agréable disposant d'un large choix d'hébergements, de restauration et de services.