Table d'orientation

05 Le rocher de Tombelaine



05 Le rocher de Tombelaine
L’îlot granitique de 3,8 ha culmine à 40 m et se situe à la confluence des estuaires des 3 rivières de la Baie : la Sée, la Sélune et le Couesnon.
Les Anglais l’occupent en 1423, y construisent un fort et un donjon afin de faire tomber la place forte du Mont-Saint-Michel. Puis, pendant les guerres de Religion, le rocher sera envahi par les troupes françaises du Comte de Montgommery pour éviter un nouveau risque d’invasion anglaise. Le dernier occupant, Nicolas Fouquet, en sera le propriétaire jusqu’à ce que Louis XIV ordonne la destruction des fortifications. Rattaché à la commune de Genêts, Tombelaine est la propriété de l’état depuis 1933. Tombelaine abrite une réserve naturelle d’oiseaux marins qui en fait la 3e colonie insulaire de reproduction de Normandie. On y observe notamment des goélands, des aigrettes gazettes et des tadornes de belon. Savez-vous que la superficie de Tombelaine dépasse celle du Mont-Saint-Michel ?


Texte : Michèle Kossorotoff
Photo de la mouette rieuse : GONm
Photo de la gravure de Tombelaine : Wikimanche

05 Le rocher de Tombelaine

05 Le rocher de Tombelaine

Lu 129 fois

Saint Jean le Thomas, "village d'art, mer et nature" étape idéale pour les randonnées en Baie du Mont Saint Michel dont le GR223, à proximité de sites remarquables et de multiples activités.
C'est un lieu de séjour agréable disposant d'un large choix d'hébergements, de restauration et de services.